Chapelle Saint Gwénolé

Au sommet de la colline de Landzent s’élève la chapelle Saint Gwénolé, dédiée au fondateur de l’abbaye-landevennec. Le monastère avait des possessions dans la région et peut-être un prieuré. Ce qui permet de supposer l’existence d’un oratoire monastique. Une première chapelle aurait été bâtie par la suite, remplacée par l’actuelle, due au seigneur de Kerandraon. La date de 1688 figure sur le linteau de la fenêtre de la façade sud. Les éléments de la chapelle antérieure qui auraient été conservés sont la fenêtre du chevet à réseau flamboyant et le clocheton carré qui surmonte le pignon ouest. Ce pignon comporte une porte en arc brisé.

Particularités

L’intérieur offre un vaisseau unique, en berceau, on y voit une statue représentant le Christ en croix sur la poutre de gloire. Il y ainsi un autel du XVIIIe siècle en bois polychrome et faux marbre. Une statue de pierre de saint Guénolé représenté en habits sacerdotaux avec une crosse dans la main gauche retient l’attention.

Un certain nombre de travaux ont été réalisés durant les cinquante dernières années : remplacement de la toiture et de la charpente (1968-1969). Ensuite, remplacement des deux portes d’accès à l’édifice (1980). Suivi du crépissage intérieur des murs (1982), remplacement du support de la cloche (1983). La réalisation du dallage de la chapelle (1984), bancs neufs en 1987. En 2001 un vitrail réalisé par le vitrailliste Xavier LE DUIGOU a été offert par la commune. Malheureusement une Vierge à l’enfant des XVe XVIe siècles a été volée en 1972.

Autour du pardon

Le pardon de Saint-Guénolé a lieu le dernier week-end de juillet : on célèbre la messe le samedi soir, puis a lieu la procession autour de la chapelle suivie du verre de l’amitié. Depuis quelques années, on chante, en plus du cantique traditionnel de la chapelle, celui du pardon de saint Guénolé à Landévennec:

    Gwenole, Tad benniget

    Selaouit or galvadenn

    Dougit beteg Doue

    Pedenn ho pugale .

Signalons enfin qu’une messe a lieu tous les ans à la chapelle, au moment des rogations