Chapelle Saint Philibert

La chapelle Saint-Philibert située sur les hauteurs de Landevec, toute proche de la ville a été construite en 1668. Sa charpente exceptionnelle se caractérise par ses trois coupoles arrondies qui composent un chevet en forme de trèfle, exécutée par Noël SALOU. Cette oeuvre lui vaut en 1780 d’être reconnue comme l’une des plus belles de la région. (Rappelle la carène d’un navire retourné)

En 1952, le clocher qui présente un certain danger est démoli. La partie supérieure du pignon, refaite en agglomérés est rehaussée d’une petite croix en bois.

En 1976, sous l’impulsion de l’Abbé Jean LE DORZE, curé de la paroisse, le comité du quartier entreprend la réfection de ce pignon en pierres. Le souhait de chacun est de continuer les travaux et de rebâtir un clocher.

En 1983, le comité décide la restauration totale de la toiture et la construction d’un clocher.

La subvention accordée par la municipalité couvre une partie des travaux (fourniture et pose des ardoises). La démolition ainsi que la pose des chevrons, des voliges et le clocher sont effectués par les bénévoles du quartier. Ils  y consacrent beaucoup de leur temps libre pendant plusieurs mois. L’Abbé LAMOUR, curé de Gourin d’alors,  les encourage tout au long des travaux.

D’autres personnes, sensibles à la remise en état de la chapelle de Saint-Philibert apportent leur soutien par des dons.  C’est une famille Gourinoise qui fait don d’une cloche. Le dimanche 26 août 1984, la chapelle est inaugurée à l’occasion du pardon annuel présidé par Monseigneur PAILLER, ancien archevêque de Rouen.

Depuis cette grosse remise en état de 1984, le comité a à cœur d’entretenir la chapelle et ses abords. La plupart des ouvertures ont été changées. L’intérieur a été blanchi à plusieurs reprises.

Autour du pardon

Le pardon annuel à lieu le quatrième dimanche du mois d’août (le 28 août pour 2016). Le programme habituel commence par la messe dominicale suivi du verre de l’amitié offert par le comité. L’après-midi, les vêpres précèdent la fête profane. Divers jeux sont proposés. Le café-gâteaux-crêpes est de rigueur sans oublier les incontournables galettes de cidre doux, la spécialité du quartier. La fête se poursuit par un repas et c’est un bal qui clôture le pardon.

Pardon 2019