Onction des Malades

Le sacrement de l’onction des malades

Ayant reçu du Seigneur le commandement de guérir les malades, l’Église s’emploie à le réaliser par les soins qu’elle leur apporte, ainsi que par la prière d’intercession avec laquelle elle les accompagne. Elle dispose surtout d’un sacrement spécifique en leur faveur, institué par le Christ lui-même et attesté par saint Jacques : « Si l’un de vous est malade, qu’il appelle ceux qui dans l’Église exercent la fonction d’Anciens: ils prieront sur lui après lui avoir fait une onction d’huile au nom du Seigneur. » (Jc 5, 14-15).

C’est un sacrement qu’on peut recevoir plusieurs fois. Il n’est pas seulement réservé aux mourants.

 

Le service des malades et des personnes âgées

           Les maisons de retraite : la messe est assurée à la maison de retraite de Gourin d’une façon habituelle le samedi à 9 h 45 et à celle de Plouray le samedi à 16 h 15.

            L’onction des malades est proposée tous les ans le 11 février, journée mondiale des malades, au cours d’une célébration de la messe à la salle polyvalente de Le Saint ; en dehors de cette célébration communautaire, on peut toujours demander le sacrement des malades au cours d’une visite personnelle.

            Communion à domicile : des paroissiens envoient régulièrement la communion à un membre de leur famille. Certains envoient la communion à ceux qui en font la demande. Contact : l’abbé Herménégilde CADOUELLAN, presbytère de Langonnet, l’abbé Emile BIGUMIRA ou Adrien HELLEC, diacre, presbytère de Gourin.

            Visites des malades à l’hôpital de Carhaix : contacter Adrien HELLEC.