Solennité de l’Assomption

Qu’est-ce que la fête de l’Assomption?

Chaque 15 août est célébrée l’Assomption de la Vierge Marie, c’est-à-dire la montée au ciel de la mère de Jésus. Dans la religion chrétienne, Marie représente pour nous la première personne humaine à entrer directement dans la gloire de Dieu, sans passer par la mort.

Cette tradition, bien que peu présente dans les Évangiles, serait pourtant très ancienne et aurait été célébrée par les premiers chrétiens d’Orient. Jour férié en France depuis le règne de Louis XIII, ce n’est pourtant qu’au XXe siècle, en 1950, qu’elle est édifiée comme dogme religieux par le pape Pie XII. Cette fête s’accompagne fréquemment de processions religieuses dédiées à la Vierge Marie.

Quelle est la différence entre l’Assomption et l’Ascension ?

Les deux termes sont, en effet, très proches phonétiquement et tendent à être confondus car ils renvoient respectivement à la montée au ciel de Marie et de Jésus.

L’Assomption concerne la montée au ciel de Marie. Le terme « assomption » provient du latin « assumere » (assumer, enlever) qui signifie « prendre avec soi ». C’est donc à l’initiative de Dieu que Marie s’élève, corps et âme, vers Lui, en guise de privilège d’avoir porté et accompagné avec bonté son fils Jésus.

Pourquoi célèbre-t-on l’Assomption ?

Marie transfigurée représente, dans la tradition, l’espérance pour tous les baptisés à vivre ce même mystère. Sauvée de la mort, Marie représente la voie à suivre : celle de s’unir à leur tour au Christ. Elle réalise la volonté créée par Dieu pour les êtres humains. C’est une invitation pour les croyants à vivre leur futur sous « le manteau » de Marie, sous sa protection. Elle les mène par le chemin de la foi à la promesse d’une vie éternelle.